mardi 4 décembre 2012

Résumé de la soirée figurines de vendredi

  Rapport de Bataille Dystopian Wars : Duel au dessus de la mer Baltique

Pour cette nouvelle partie nous avons décidé de pimenter la partie avec l'utilisation des forces aériennes fournies par les 2 starters de Factions.

Forces russes en présence sous le commandement de Bertrand :

- 1 Cuirassé de type Borodino équipé d'un "torpedoes jammer"
- 1 escadre de 3 Croiseurs de type Suvorov
- 3 escadres de 3 frégates de type Novgorod
- 1 escadrille de 2 bombardiers de classe Myshkin
- 1 escadrille de 5 tiny flyers bomber
- 1 escadrille de 5 tiny flyers fighter


Forces françaises en présence sous le commandement de Christophe :

- 1 Cuirassé de type Magenta MK2 équipé d'un "field generator"
- 1 escadre de 3 Croiseurs de type Marseille
- 3 escadres de 3 frégates de type Lyon
- 1 escadrille de 2 bombardiers torpilleurs de classe Voltaire
- 1 escadrille de 5 tiny flyers torpedoes bomber
- 1 escadrille de 5 tiny flyers fighter


Le type de mission choisi pour cet affrontement est destruction et capture d'au moins 70 % de la flotte ennemie.


Lors du déploiement des forces navales, Christophe gagne le test et décide de laisser Bertrand se déployer en premier : la flotte est russe est déployée sur toute la longueur de la table avec le Cuirassé à bâbord, tandis que le gros des force françaises se concentrent au centre laissant sur les flancs deux escadres de frégates Lyon. Première conclusion : les deux navires amiraux sont trop éloignés pour attaquer dès le premier tour.



Tour 1 : Intimidation des Russes
Les forces navales des deux camps avancent à plein régime sur la mer gelée, les frégates russes Novgorod entrent les premières dans la danse mortelle en coulant une frégate française, suivi de peu par l'explosion d'un croiseur Marseille sur le flanc gauche qui succomba aux tirs liés de la deuxième escadre de frégates russe. Les forces françaises répliquent en endommageant sans détruire les frégates russes. Les navires français tentent de répliquer sans succès. Grâce à sa coque profilée, Le Magenta arrive à s'approcher des croiseurs russes et détruit le blindage de l'une d'entre elles. Ceux-ci répliquèrent sans succès sur le cuirassé Français. Les forces aériennes des deux camps de rapprochent des combats.

Tour 2 : Revirement de situation
Christophe gagnant l'initiative décide de jeter son Magenta au cœur du combat en effectuant un virage à bâbord ce qui lui permet d'utiliser la totalité de ses armes : les torpilles à bout portant coulent deux frégates russes, la lance thermique fait fondre le blindage d'un second croiseur tandis que la tourelle arrière et les bordées tribord coulent le croiseur endommagé au premier tour.  Le Borodino entre en jeu à son tour et malgré le fait que ses canons dévastateurs soit à portée du Magenta ils ne réussirent à faire perdre que deux points de structure au Cuirassé Français. Les croiseurs Marseille se rapprochent et coulent et endommage le deuxième croiseur. Les Surovov étant fortement diminués ne firent aucun dégâts pour ce tour. Les chasseurs des deux camps s'affrontèrent et perdirent quelques appareils. Sur le flanc gauche français les frégates Lyon font une percée en coulant 2 frégates russes et en abattant un bombardier avec leur DCA. Le survivant se venge en coulant un de leur assaillant.




 
Tour 3 : Une tentative désespérée
Le Borodino pousse ses machines à fond et ouvre le feu en faisant perdre deux points de structure au Magenta et coule une frégate Lyon. Le Magenta réplique en coulant le deuxième croiseur, endommage le troisième ainsi que toutes les frégates restantes, aidé des croiseurs Marseille. Sur le flanc gauche les frégates françaises tentent de prendre par le flanc le dernier croiseur sans succès et endommagent le dernier bombardier. Dans une attaque désespérée les tiny flyers torpedoes bomber font perdre son blindage au Borodino.






Conclusion : Christophe remporte la partie avec + 70 % de pertes chez les russes. Les pièces maitresses de cette partie furent une fois de plus les frégates russe et le Magenta qui put enfin utiliser sa puissance de feu. Les Voltaires français et Myshkin russes n’eurent pas beaucoup d'impact sur la partie.



La prochaine session figurines aura lieu le 14 décembre 2012 à 20h30.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire